Les AGEs : Advanced glycation End-Products

Les AGEs sont le résultat d’une action chimique en chaîne, non enzymatique, initiée par une glycation. Les glucose en excès se lie aux protéines pour former des bases réversibles qui, au bout de quelques jours, deviennent irréversibles : les molécules de Maillard.

Où se stockent les AGEs ?

Ils vont se stocker dans tous les collagènes de notre corps : artères, muscles, tendons, gencives, cartilages, peau, etc.

Ce mécanisme qui touche les protéines se produit également pour les lipides (ALEs = Advanced Lipids End Products) et les glucoses.

A ce mécanisme endogène, s’ajoute la formation des AGEs lors de préparations alimentaires à haute température et/ou lors de fortes déshydratations. Les AGEs ainsi produits représentent jusqu’à 15% du total des AGEs produits. La cigarette contribue également jusqu’à 10%.

Quel passé retracent les AGEs ?

Les AGEs : pour quelle interprétation ?

Plus on dispose d’une solide vue du passé, plus l’interprétation de la vitesse du vieillissement devient possible. Avec une lecture de la mémoire métabolique des 5 aux 10 dernières années, on dispose d’une bonne vision de l’accélération du vieillissement de la personne et des risques d’accidents cardiovasculaires encouru.

Les AGEs : quelle réversibilité ?

Il n’est pas possible en quelques mois de modifier ces résultats mais des accompagnements peuvent être recommandés afin d’y parvenir sur le long terme :

  • alimentation anti-oxydante avec compléments alimentaires
  • modes de préparation alimentaire
  • exercices physiques
  • suivi de son hémoglobine glyquée et du niveau de la barrière anti-oxydante

Comment connaître le taux de AGEs ?

Il existe un appareil de tests rapides, le AGE reader. Evaluation non-invasive du risque cardiovasculaire, il prédit en 10 secondes les risques cardiovasculaires d’un patient. Validé par de nombreuses études cliniques, il s’intègre parfaitement dans l’usage des Point Of Care avec sa connectivité, sa simplicité d’usage et son design innovant.

Validation clinique du AGE reader

Les conclusions des études cliniques montrent que l’appareil AGE reader :

  • reflète les dommages vasculaires pour les patients diabétiques,
  • identifie le risque de développement de complications cardiovasculaires et microvasculaires pour les patients diabétiques,
  • prévient des risques de développer un diabète ou un syndrome métabolique
  • prévient des risques majeures d’artériosclérose

+ d’infos sur le site lanutrition.fr

Partager cette page